Déployer l’emploi local

Pour faire face à l’essor démographique, le Plan Régional de Développement Durable garantit la cohabitation entre l’économie et les autres activités urbaines et favorise l’implantation d’entreprises compatibles avec l’habitat. Cela, dans l’esprit de mixité des fonctions qui doit guider les actions publiques de demain.

Les Zones d’entreprises en milieu urbain, alias ZEMU ont ainsi été créées dans le cadre du PRAS démographique en décembre 2013 pour permettre une mixité des fonctions dans des zones initialement dédiées exclusivement aux entreprises. A côté des activités économiques, les ZEMU peuvent accueillir également du logement.

Erasme et Biestebroeck à Anderlecht, Birmingham à Anderlecht et Molenbeek-Saint-Jean, Reyers à Evere et Schaerbeek, Quai des Usines à Bruxelles et Haren concentrent plusieurs ZEMU groupées et constituent des lieux privilégiés du redéploiement économique de la Région.

A ce jour, les espaces du territoire bruxellois identifiés comme ZEMU potentielles :

  • sont accessibles en transports publics
  • sont situés au sein ou à proximité de tissus urbains habités et peuvent facilement être rattachés à ceux-ci
  • ne sont que partiellement bâtis et l'introduction de logements ne mettrait pas en péril la fonction économique principale
  • les activités économiques qui y sont implantées ne produisent pas de nuisances rendant incompatibles la cohabitation avec la fonction logement.

ZEUS
Une Zone d’économie urbaine stimulée consiste en un périmètre d’incitation à l’embauche. Le but est de développer l’économie locale et la création d’emplois de proximité. Ce dispositif permet l’octroi d’incitants aux entreprises qui recrutent localement. Les ZEUS visent à la diminution du chômage des résidents, la lutte contre le travail au noir, la stimulation de l'entrepreneuriat et l’amélioration du contexte socio-économique des quartiers.