La refonte du réseau routier intra-bruxellois

D’ici 2025, tous les tunnels seront rénovés. Néanmoins, après 2025, seuls les tunnels qui sont indispensables à la fluidité du trafic pourraient être maintenus. L’objectif est d’atteindre une meilleure qualité des espaces publics, sans menacer l’accessibilité régionale.

Après 2025, le PRDD propose :

  • La suppression des trémies reliant actuellement l’E40 et la moyenne ceinture pour ne préserver que le tunnel Rodebeek reliant le quartier Schuman
  • Le réaménagement de la voirie de Meiser à Vergote au profit d’un espace de surface de qualité
  • La couverture de la petite ceinture entre les tunnels Rogier et Botanique
  • La couverture de la petite ceinture entre Madou et Trône ainsi qu’entre Porte de Namur et Hôtel des Monnaies, afin de repenser profondément l’aménagement de surface de l’avenue de la Toison d’Or et du Goulet Louise. La mise en piétonnier totale ou partielle du Goulet Louise
  • La poursuite du réaménagement du réseau de surface en faveur d’espaces publics de qualité, des transports en commun et des modes actifs entre Yser et la Basilique de Koekelberg
  • La réalisation de travaux en surface de l’axe formé par l’avenue de Tervuren et la rue de la Loi pour faciliter et multiplier les traversées nord-sud