Le quartier de la Gare du Midi

Le quartier du Midi est une entrée de ville importante grâce à un nœud majeur de TGV et son accessibilité en transports publics remarquable.

Il faut pourtant renforcer l'attractivité de ce pôle, grâce notamment à la qualité architecturale des bâtiments à venir, à une meilleure communication (transports publics, piétons, cyclistes) avec les quartiers historiques voisins (centre-ville, Saint-Gilles et Anderlecht) et au réaménagement de l’espace public à la sortie de la gare, au profit des voyageurs mais également des habitants du quartier.

Le pôle Midi dispose encore d’un certain potentiel de construction de bureaux, un groupement de bâtiments élevés pourrait y être développé. Ceux-ci doivent impérativement être accompagnés d’un nombre suffisants de logements, de nouveaux équipements de proximité, notamment via l’animation commerciale des rez-de-chaussée.

Très concrètement, le PRDD prévoit : 

  • Un ensemble mixte résidentiel/tertiaire/commercial sur l’îlot Spaak-Blerot-Bara
  • La mise en œuvre du plan de circulation
  • L’enfouissement du tram dans un tunnel Constitution
  • L’ouverture des « quadrilatères », espaces aujourd’hui clos sous les voies de la jonction Midi-Nord en vue d’y réaliser un grand marché couvert, des activités commerciales et horeca, un vaste parking vélos
  • La construction d’un immeuble de logements au-dessus de la trémie du tram située boulevard Jamar
  • La réaffectation des immeubles, propriétés de la SNCB, le long de l’avenue Fonsny et la restructuration de l’îlot France-Bara

L’urbanisation de l’îlot des Deux-Gares en valorisant la présence à ciel ouvert de la Senne.