Le territoire du Canal

Au centre de la Région, sur 14 km, le territoire du Canal présente d’immenses atouts. L’enjeu actuel est de garantir le maintien des activités économiques tout en assurant un développement résidentiel qui permettrait d’accueillir entre 30.000 et 40.000 habitants supplémentaires. En outre, la zone du Port et son accès fluvial permettent de relier Bruxelles au Port d’Anvers. L’approvisionnement par le Port pourrait constituer une véritable alternative au transport routier, et donc, désengorger la ville.

Le Canal, miroir des enjeux majeurs de la Région de Bruxelles-Capitale 
•  Défis socio-économiques
•  Croissance démographique
•  Atouts paysagers
•  Recherche de mixité fonctionnelle
•  Augmentation de la densité
•  Délocalisations industrielles
•  Evolution de modes de production plus compatibles avec le milieu urbain
•  Valorisation des infrastructures de transport (voie d’eau et chemin de fer)

De nombreux projets publics ou privés de réinvestissement et de développement, y compris avec des aides publiques régionales (contrats de quartier…) et européennes (Feder) y sont déjà entamés. De plus, le Plan Canal réalisé par la Région bruxelloise vise à donner une cohérence au territoire du canal dans son entièreté. Une équipe « Canal » a été mise en place pour poursuivre la mise en œuvre de ce plan ambitieux.

Les sites et projets prioritaires de la zone du Canal sont le bassin de Biestebroeck, la zone Birmingham, le quartier Heyvaert, la Porte de Ninove, les abords du bassin Beco, l’avant-port, Schaerbeek-Formation, Tour et Taxis.