Redéfinir la place de la voiture dans la ville de demain

Si la voiture reste parfois un mode de déplacement indispensable, il est nécessaire de redéfinir sa place et ses usages dans l’espace public. Cela exige de diminuer le nombre de voiture qui entrent chaque jour dans la Région et donc de travailler sur les 6 axes principaux du réseau routier pénétrant à Bruxelles, en offrant des alternatives de mobilité aux navetteurs. Il s’agira également de refondre le réseau routier intra-bruxellois et d’améliorer la qualité des espaces publics, comme par exemple les tunnels. Enfin, le PRDD propose de nombreuses pistes relatives au stationnement.

Les déplacements sur le réseau de transports bruxellois sont constitués de :
•  2/3 de déplacements intra-bruxellois, pour 32% en voiture
•  1/3 de déplacements entrants et sortants pour 63,6% en voiture, principalement dus à la navette