Soutenir l’économie de la connaissance

Les technologies de l’information et de la communication (TIC), les activités liées au secteur vert (technologies propres, réseaux intelligents de gestion des énergies...) et les activités du secteur blanc (biomédical, pharmacie,...) seront soutenues via une stratégie de développement territorial et économique.

Les entreprises de ces secteurs se trouvent renforcées par une politique de clustering (regroupement et collaboration entre entreprises, universités/centres de recherche et pouvoirs publics) ET de programmes de recherche scientifique dynamique. Dans cette optique, une fois les pôles et leurs spécialisations identifiés, ils seront renforcés ou développés en lien avec les projets programmés par les universités